Nos autres vies

S’il y a bien une chose avec laquelle on doit se réconcilier illico, lorsqu’on s’intéresse à la spiritualité et aux mondes invisibles, c’est le fait de changer d’avis constamment. Si si, c’est normal et c’est tout à fait autorisé.

Avant, j’étais forte de mes convictions… Mais ça c’était avant (rires).
Aujourd’hui je change parfois d’avis en quelques mois, voire pire, et c’est limite rassurant ! Ben oui, on évolue.

Après avoir changé moultes fois d’avis sur les « vies antérieures » j’ai décidé d’en faire un article, histoire de faire le point. Vous verrez, je joue toujours la convaincue mais je garde en tête que ce n’est que ma vérité du moment. Si elle vous convient tant mieux, si pas tant mieux aussi… arf !

Nos autres vies

Bon, tout d’abord et comme vous l’aurez remarqué je ne suis plus en phase avec le terme de vies antérieures. Pour la simple et bonne raison que le temps, aka la ligne passé-présent-futur, n’existe que dans notre petite dimension terrestre.

Si on regarde nos vies on regarde alors à un autre niveau, on pourrait dire celui de notre âme. Et là, désolé de vous griller quelques neurones au passage mais, le temps n’existe plus. Je sais, c’est chiant, car le truc qui était facile à comprendre ben c’était de s’imaginer une évolution genre : minéral, végétal, animal, enfin humain mais un peu con, pour finir par la veille âme qui en a vu et bavé donc on est super aware et connecté et c’est trop top !

Ben non. Ça n’a même aucun sens en fait… Le temps n’existe pas et pour l’âme tout est expérience. Elle évoluera autant en tant que fleur qu’en tant que bouddhiste, en tant que victime qu’en tant que bourreau, etc.

Ah oui, et donc je ne croyais pas non plus qu’on a genre 10 vies ! Il n’y a en fait pas de nombre, l’info est à un certain niveau complètement abstraite et obsolète. Il y a juste des expériences à faire, voire à répéter quand elles sont « loupées ».

À mon sens il n’y a alors plus de vieilles âmes non plus. D’ailleurs ça m’énervait, même quand on me le disait, j’avais toujours envie de répondre « mais tu tiens ça d’où !? ». Elles le sont toutes ! Si pas dans l’humain que vous croisez ici, soyez certain qu’une autre de ses incarnations est belle et bien hyper avancée, et au même moment donc.

Les miennes

Je ne sais pas vous mais personnellement j’en ai vues quelques unes de mes autres vies. Au tout début je demandais à voir avant de m’endormir, en rêve, et surtout de m’en souvenir le lendemain matin ! C’est comme ça que j’ai découvert que j’avais été un cerf en Lituanie, tué par un chasseur. Je n’ai pas compris l’utilité de l’info, mais bon, on ne va pas rechigner…

J’ai été également une bonne sœur, un arbre, un fermier, un chamane du Canada, un dauphin, un moine, un pêcheur, une sorcière, une guérisseuse égyptienne. Et là je ne vous parle que des vies dont j’ai eu des visions et dont je me souviens.

À l’époque ça me rendait très curieuse et je trouvais ça dingue. Puis je me suis lassée car je ne voyais franchement pas l’utilité de savoir tout ça.

Et comme de fait, si on ne s’en souvient pas c’est qu’il y a une bonne raison : ça ne sert à rien et on pèterait littéralement un câble.

Toutes les autres…

Un autre truc que j’avais découvert aussi et qui m’avait fait franchement tourner la tête : non seulement il y a toutes ces autres vies (comprenez incarnations) mais aussi pour chaque – en tout cas pour les vies humaines – il y a aussi une plénitude d’autres versions ! Des vies « parallèles » si vous voulez.

Par exemple, dans celle-ci je suis donc cette entrepreneure un peu perchée qui vous parle de ses découvertes, et dans une autre je suis experte immobilière qui s’ennuie comme un rat mort. Comme dans Family Man où Nicolas Cage se voit propulsé dans son autre vie version « Je n’ai pas largué ma copine du collège ». Ce n’est d’ailleurs pas le seul film du genre… hum !

Bref, à un moment donné et assez rapidement, j’ai eu cette certitude que les vies antérieures n’étaient pas antérieures mais bien simultanées et qu’il y en avait bien d’autres encore. Par contre, je ne voyais toujours pas l’utilité de s’y intéresser.

La révélation

Et puis un jour Christophe Allain (dont je suis fan) a dit lors d’une interview : non seulement nos vies sont simultanées mais elles s’influencent les unes les autres ! Si tu bouges un truc dans celle-ci (par exemple une émotion forte, un apprentissage important, etc) ben ça ira bouger un truc dans une autre, et vice et versa.

Cette information était pour moi énorme, au propre comme au figuré. Mon mental n’a même pas eu le temps de trouver ça bidon, ma conscience elle savait. Je devais l’entendre, je devais me souvenir, c’était enregistré quelque part en moi et je devais en reprendre conscience. Une évidence oubliée, ma révélation.

Alors forcément, après ça, les autres vies ont commencé de nouveau à me turlupiner.

La guérison

C’est quand j’ai accepté d’endosser ce rôle de guérisseuse que j’ai enfin compris l’utilité de connaître nos autres vies. Lors de mes séances, je canalise énormément d’informations sur la personne et, c’est là que les liens se sont faits réellement. Que tout a pris un sens.

On me montre le parallèle entre le problème de la vie « d’ici » et le choc de l’autre. Mais aussi pourquoi et/ou comment ça se déclenche de ce côté-ci. Une autre vie est souvent en lien direct avec par exemple des douleurs chroniques. C’est tout simplement incroyable.

Je résistais encore un peu et puis l’autre jour ma pote Fabienne m’envoie « par hasard » le lien d’une interview de Sylvie Nach qui a justement écrit un livre sur le sujet « Ces armes qui nous ont tués »… et j’ai eu confirmation. Que je n’étais pas en train de délirer j’entends… ou en tout cas de ne pas être seule dans le délire, c’est vous qui voyez 😀

Conclusions

Nous avons une multitude d’autres vies qui se déroulent simultanément, nos incarnations, ainsi que d’autres versions de notre vie actuelle. Tout est enregistré au niveau de notre âme et certaines informations peuvent se retrouver « imprégnées » en nous « ici ». C’est ce qu’on appelle les mémoires karmiques, les mémoires cellulaires, etc.

Ces mémoires sont pour la plupart dormantes, un peu comme un gène dont on est porteur mais où rien ne se développe. Quand une de ces mémoires se réveille et se traduit en maladie ou mal aise, il y a bien souvent un choc émotionnel dans notre vie actuelle à l’origine.

À part ça, connaître ses autres vies n’est toujours pas intéressant ni nécessaire donc je vous conseille de ne pas dépenser trop d’énergie à farfouiller là-dedans. Et puis on est ici pour vivre celle-ci quoi (et y a du boulot !)

Et vous, vous en êtes où avec les « vies antérieures » ? 🙂

5 Commentaires sur “Nos autres vies”

  1. Coucou Delphine,
    Merci pour cet article, j’aime beaucoup que tu parles de nos avis qui changent constamment 🙂 Je suis même passée par la phase « non je ne dirais pas ce que je pense car ça va changer dans 2 minutes! » 🙂
    Je pratique l’hypnose spirituelle pour guérir via les autres vies. Au moment de ma formation ça s’appelait « vies antérieures » mais j’ai très rapidement lâché le terme car il ne colle pas avec tout ce qui se passe là-bas 🙂
    Et sinon en lisant ton article cela m’a fait pensé à un film que j’ai mis sur ma wish list mais que je n’ai pas encore vu : « Corps et âmes ». Une histoire où les protagonistes se rencontrent en rêve sous la forme d’une biche et d’un cerf 😉 C’est pas en Lituanie, mais en Hongrie.
    Belle journée!
    Caroline

    1. Ha ha j’adore le « non je ne dirai pas ce que je pense car ça va changer dans 2 minutes » !! J’avoue que ça m’est déjà arrivé ! 😀

      Ho c’est génial ça l’hypnose spirituelle ! Est-ce que ça a un rapport avec la QHHT de Dolores Cannon ? Ça m’avait fascinée…

      Je ne connais pas le film… Mais c’est marrant, j’ai vécu en Hongrie ! Sans dec… arf !

      Merci pour ton com’ et au plaisir ! <3

      1. Oui je pense que c’est à peu près la même chose que la QHHT de Dolores Cannon.

        J’ai fait ma formation avec l’IIHS, une partie en ligne et une partie en présentiel. On peut visiter ses autres vies, et on peut aussi avoir accès à l’entre-vies et à ses guides. C’est vraiment une super expérience!

  2. Ta réflexion me parle! ça semble fou mais bizarrement, ça me parle!
    J’me demande ce qui s’est passé à mon autre moi dans cette autre vie pour que j’ai bizarrement mal au genou depuis des mois sans qu’il s’est passé d’événements qui expliquent la raison!

    1. Hé hé, j’adore le « bizarrement »… Si tu savais le nombre de fois où j’ai dit la même chose en lisant des trucs un peu « borderline » 😀 Comme quoi, ne jamais dire jamais hein mdrrrr

      Pour le genou, tu pourrais demander à voir en rêve avant de t’endormir… 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.