Médiums : préjugés et idées reçues

Médiums : préjugés et idées reçues

Le mois passé lorsque j’animais le séminaire « Je Prends Ma Place » à Paris j’ai été surprise par deux des participantes. La première surprise déjà était de constater que j’attirais aussi à moi des femmes plus âgées (l’un d’elles avait 63 ans) ce qui m’a honnêtement beaucoup touchée. Je ne m’étendrai pas sur le pourquoi ici, une autre fois peut-être.

Bien sûr ces femmes étaient en plein éveil, vers quelque chose de plus profond, même si en réalité elles étaient déjà bien connectées, depuis un moment, mais sans le conscientiser. De leur temps on ne parlait pas de ces choses, ça faisait trop olé olé ou ça foutait les jetons carrément. Surnaturel, médiumnité… c’est pour les fous tout ça !

La dernière après-midi du séminaire, moment que j’avais consacré à une session de questions-réponses, elles en sont venues à me dire à quel point elles étaient étonnées de ma « normalité ». Et surtout, elles n’en revenaient pas qu’à une époque j’étais pire qu’elles côté incrédulité ! Quand je leur ai expliqué que j’étais bien plus cartésienne qu’elles et complètement athée encore 3 ans auparavant elle se sont mises à me regarder limite comme une extraterrestre qui venait de débarquer dans la pièce.

Il faut dire que de me voir la veille me « brancher » à elles, passer de l’une à l’autre en déballant des informations que personne ne sait, en trouvant les clés de leur mal être avant même qu’elles n’arrivent à l’exprimer elles-mêmes, pendant des heures, comme si j’avais fait ça toute ma vie… le contraste était forcément bluffant !

J’avais donc envie de vous parler de toutes ces idées fausses que beaucoup de gens se font sur les médiums.

Et je commencerai tout d’abord par vous donner ma définition du mot médium :

Médium = milieu ; le médium est celui qui est entre deux plans, le nôtre et celui de l’invisible pour schématiser. Il est capable de faire la liaison, d’établir une forme de communication, il est émetteur-récepteur, comme une radio.

Et quand je me tiens à cette définition je ne peux dire autrement que tout le monde est en réalité médium. Certains l’ignorent complètement, d’ailleurs c’était un peu le cas de ces 2 femmes. L’une appelait même son « intuition » son Jeremy Cricket, cela nous a fait sourire mais je n’étais pas dupe.

Cependant, pour rester dans l’esprit de l’article, lorsque je parlerai des médiums ici on dira que je parle de ceux qui sont conscients de cette communication et qui en ont fait leur métier ou en tout cas une activité régulière dans le but d’accompagner autrui. En d’autres termes « ceux qui ont professionnalisé leur médiumnité ».

Bon allez, on y va pour casser du préjugé et cie sur les médiums :

Les médiums sont des personnes zen

Et bien non, les médiums sont des êtres humains comme les autres. Y en a des sympas et des ballots, des sérieux et des légers, etc.

Certains ont beaucoup travaillé sur eux, d’autres pas vraiment.

Nous sommes en réalité très peu à ne plus jamais se mettre en colère.

Wayne Dyer disait « Je me fâche encore avec les gens, l’éveil en fait partie ».

Et chacun fera de sa colère ce qu’il en veut.

Les médiums le sont depuis la naissance

Non, pas du tout. Je pense qu’à une époque, pour ces personnes qui étaient prédestinées à être médiums, c’était plus facile de les faire naître dans des familles déjà « connectées » et de les laisser « branchés » sans interruption pour qu’ils ne passent pas à côté.

C’est pour ça aussi que bien souvent, chez les anciens, on trouve du slogan genre « depuis 3 générations ».

Aujourd’hui les mentalités sont plus ouvertes, on ne crame plus personne sur des bûchers, donc on peut y aller pour créer du médium venu de nulle part. Comme moi  quoi (rires).

Les médiums risquent de perdre leur don s’ils se font payer ou payer trop cher

J’avoue que celle-là me fera toujours rire… Premièrement parce qu’il ne s’agit pas d’un don dès le départ – sauf si on est vraiment vraiment doué bien entendu. Mais pour ce qui est de canaliser de l’information, c’est une technique, un canal qui s’est débouché, et de la confiance en soi.

Le médium qui te dit ça, soit il n’a pas compris encore comment ça fonctionnait, soit il n’a pas compris que c’est lui-même qui s’est donné ce don (son âme qui l’a décidé avant de s’incarner). Donc c’est tout de même un peu con de penser qu’il va se le reprendre… !

La deuxième chose c’est que justement si on t’a donné cet atout c’est… pour t’en servir !! Et pas pour crever de faim ! Imagine que tous les peintres exceptionnels, ou les grands sportifs, soient condamnés à vivre dans la pauvreté, et à se trouver un job alimentaire ! Non mais sérieux, à quoi bon alors !? 

La médiumnité est un outil formidable pour aider l’autre sur tant de niveaux. Plus il y aura de médiums, mieux ce sera, et plus ils se feront bien payer plus cela encouragera les nouveaux à se lancer. Sans compter qu’on les prendra plus au sérieux aussi. Win-win !

Les médiums savent tout sur toi

Faux. Personnellement je me fais encore avoir sans problème par des personnes malintentionnées. 

En réalité, il est très rare que de l’information nous vienne comme ça sans crier gare dès qu’on croise quelqu’un. Pour ma part, quand ça arrive, c’est que c’est important et que je dois le communiquer à la personne.

Si je veux obtenir de l’information sur quelqu’un il faut au minimum que je porte mon intérêt sur cette personne et honnêtement je ne perds pas mon temps à analyser tous ceux qui croisent ma route.

Autre chose aussi : nous ne recevons pas toutes les informations, uniquement celles qui peuvent être utiles d’une manière ou d’une autre lorsqu’il s’agit de mettre le nez dans l’intimité d’une personne.

Et bien sûr la personnalité même du médium entre en jeu. Certains sont plus curieux que d’autres…

Les vrais médiums ne tirent pas les cartes

Celle-ci je la mets en pensant à une collègue particulière au coeur gros comme ça. Elle s’était confiée à moi un peu désemparée car une autre médium réputée et plutôt balaise avait publié cet état de fait, telle une déclaration à la limite du dogme. Et elle, ben elle tirait les cartes ! C’est ce qui lui permettait d’ouvrir une piste en début de séance, ensuite seulement elle canalisait l’info.

Même s’il est vrai que nous n’avons absolument pas besoin de support, pour certains ça les rassure.

Je le répète : les médiums sont avant tout des êtres humains comme les autres. Certains ont plus confiance en eux que d’autres. Certains tout simplement aussi parce qu’ils débutent.

Une autre collègue par exemple avait besoin d’une photo. Maintenant plus du tout, alors que ses canalisations sont de plus en plus pertinentes avec l’expérience.

Idem pour les dates de naissance, nous n’en avons pas besoin en réalité non plus.

Personnellement je n’ai jamais rien demandé. Je peux par exemple canaliser uniquement par l’intention, sans même connaître le nom de la personne. Juste en me branchant à une information. Cela demande simplement beaucoup de confiance en soi et de foi.

Vous le pouvez aussi.

Les médiums font et/ou vivent de manière différente

Et bien non, désolé ! De nouveau il va s’agir de la personnalité du médium avant tout. 

Certains deviennent végétariens, d’autres pas. Puis d’autres encore ont le cul entre deux chaises (moi, arf!).

Certains vivent à la ville, d’autres à la campagne.

Certains aiment s’entourer de grigris et d’objets ésotériques, d’autres pas.

Certains sont complètement perchés, d’autres bien ancrés. Et d’autres encore le cul entre deux aussi.

Bref, il y a vraiment de tout comme on dit, et la vie continue à nous apporter bien entendu à nous aussi son lot de challenges.

En fait, il y a autant de manières d’être médium que de personnes différentes. Nous sommes tous uniques, avec nos particularités.

Le but de mon article, hormis de casser un peu de préjugés est avant tout de rassurer les médiums en devenir.

Dans les femmes qui me suivent elles le sont toutes. Mais elles sont loin d’en avoir toutes conscience ou de l’avoir professionnalisé complètement ou d’avoir confiance en leur aptitude tout simplement.

J’aimerais leur dire à travers cet article qu’elles sont exceptionnelles et que des gens ont besoin d’elles. Qu’il est temps qu’elles arrêtent de douter, ou pire, d’avoir honte.

♛ Rien ne t’est donné pour ne pas être exploité.

♛ Ne passe pas à côté de toi-même et de ta vie.

♛ Aie plutôt peur d’avoir des regrets et sois une source d’inspiration.

12 Commentaires sur “Médiums : préjugés et idées reçues”

  1. Bonjour, votre texte est bien ancré, inspirant, et éclairant. Il rassure et interroge en même temps( du moins pour moi..) Le terme médium est tellement mis à toutes les sauces que j’ai bcp aimé la définition, souvent oubliée. Merci.

  2. Très bel article, simple et clair. Je pense et ressens, enfin vis la vie de médium comme cela. Merci, je partage <3

  3. Texte qui me parle énormément etant en pleine decouverte de cette intuition qui en faite a toujours été là mais que je gardais pour moi car mon entourage disais que c’était dans ma tête. Aujourd’hui ne voulant plus etre attaché à ces préjugé je m’eleve deplus en olus et me sent de plus en plus à ma place même si parfois le doute réapparaît due à ces croyances de l’enfance que la société nous inculque. Merci votre texte est réconfortant.

  4. Hello,
    Sympa cet article. Ca me parle pas mal, ce coté entre deux. Pas perché, mais pas complètement ancrée non plus. Attachée à certains supports ou certaines pratiques, je les utilises par vague. Je me considère plus comme une empathe que comme une médium, meme si beaucoup de signes me désigne comme tel (la petite histoire, vers l’âge de 15 ans, le magnétiseur qui m’appelait tout le temps « la sorcière » en faisant des gestes mimant le jet de sorts avec les doigts. Ca l’amusait beaucoup ).
    Je sens bien qu’il y a des choses qui me poussent irrémédiablement dans certaines situations à faire des choses étranges, mais je ne me vois pas en faire mon travail. Je n’arrive pas franchement à faire le lien entre mon état d’empathe et un métier rémunéré. Non pas comme un frein car ce n’est pas un métier, non juste que ça serait trop épuisant au quotidien.
    Ca me fait toujours penser à ce film où le personnage principal entend toutes les pensées des gens qui l’entoure. C’est infernal et épuisant.

    1. La médiumnité est juste un outil, tu peux inventer n’importe quel job et t’en servir dedans… Conseillère, accompagnante… Et j’en passe ! 😉

      Une grosse bise en passant !

  5. Merci pour cet article qui remet les pendules à l’heure ! Il y a tellement de préjugés sur les médiums, leurs dons et capacités, ce qu’ils en font, comment ils vivent que cet article fait du bien à lire ! Je n’ai rien à ajouter si ce n’est que je pense tout pareil et notamment le paiement d’une séance … Je pense qu’il y a beaucoup à revoir dans le milieu et faire comprendre qu’un don, même si c’est un don, on le pratique, on le fait évoluer et ça prend du temps et de l’énergie.

    Et aussi, parce que j’ai pein de choses à dire sur cet article hihihihi, je me suis faite avoir par une jeune femme qui, au final, genre le surlendemain, a proposé gratuitement ses services de guidances sur un groupe ésotérique auquel j’appartiens. Lorsque j’ai lu sa demande mon intuition m’a dit : non, elle a un don, elle veut voir. Et puis les cartes ont parlé d’elles même pendant le tirage. J’ai même tiré la carte mensonge de l’oracle de la Triade, mais elle faisait sens dans la guidance …

    Bref, merci pour cet article criant de vérité que je me ferai un plaisir de relire en cas de doutes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.