Je ne veux pas le succès ni l’argent qui font partie du système.

couverture article - Je ne veux pas le succès ni l'argent qui font partie du système

Aujourd’hui, j’aimerais te parler d’une problématique qui revient régulièrement :

« Si je gagne de l’argent, si j’ai du succès, cela signifie que je rentre dans le système »

Pourquoi est-ce que j’aborde ce sujet justement maintenant ?

Si tu me suis depuis un moment, tu sais que mon terrain de jeu privilégié est mon profil Facebook. C’est là que je partage mon côté anarchiste totalement assumé.

Je suis littéralement anti-gouvernement et j’essaie tant bien que mal de rendre à l’anarchisme ses lettres de noblesse. Et comme j’ai un certain nombre de femmes entrepreneures qui me suivent (des entrepreneures spirituelles, connectées, intuitives, qui elles aussi sont dans cette démarche de vouloir sortir du système existant, de cette matrice dont on ne veut plus, qui nous a bien pourri la vie et qui est en train de ruiner notre planète), très souvent elles me rétorquent « Tu sais, Delphine, ok, je suis entrepreneure. Mais le succès, l’argent, bof, cela ne m’attire pas tant que ça, parce que si je vais par là, c’est accepter de rentrer dans le système ».

Elles se disent, elles se racontent l’histoire selon laquelle si elles « courent » après l’argent, elles vont devenir des « consommatrices », etc…

C’est faux et archi faux. L’argent est un merveilleux outil pour changer le monde et rapidement.

Bien sûr, tu peux changer le monde avec ton sang et tes mains, mais personne ne te le demande ! Si cela va plus vite avec l’argent, fais-le avec l’argent. Tu gagneras peut-être beaucoup d’argent avec ton activité, et tu vas te transformer. Mais cela ne signifie pas que tu vas te transformer en une vieille c*nne avare avec son chat ! (Désolée, c’est l’image qui m’est venue arf !)

La question n’est pas de savoir si l’argent t’intéresse, si tu souhaites le garder, le conserver. Il y a aussi un autre aspect, celui de la redistribution.

Tu peux créer des fondations, des écoles, tu peux créer tellement de choses pour transformer cette planète. On ne te demande pas de jouer dans le système. On te demande d’utiliser un outil que le système a créé pour en créer un nouveau.

Utiliser de l’existant pour créer de l’inédit. Parce que oui, ces outils-là permettent d’aller plus vite, de gagner du temps.

La vraie question à te poser serait plutôt : « Qu’est-ce que je n’aime pas ? Quelles sont mes croyances en lien avec l’argent ? », et aussi « Ai-je vraiment envie de travailler ? ».

Parce qu’en réalité, je vois beaucoup de femmes qui se cachent derrière cette problématique de succès : « Oh, mais je vais être surbookée, je vais avoir de l’argent, cela ne m’intéresse pas, etc, etc » .
Et il s’avère qu’elles ont peur de se montrer, qu’elles ont peur d’y aller et qu’elles ont peur d’assumer ce rôle important que leur âme a choisi pour elles. Enfin en tout cas en s’incarnant.

Donc voilà, pose-toi les bonnes questions… et profite du système pour faire le bien autour de toi 😊


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.