Communiquer avec ses guides

Communiquer avec ses guides

Voilà quelque chose que nombreuses d’entre nous recherchent, d’ailleurs certaines me l’ont demandé suite au défi « Je me libère de mes croyances ».

Recevoir de la guidance, entendre les messages qu’ils ont à nous transmettre, leur répondre et continuer les questions interminables (ben oui, on en a toujours une tonne vous avez remarqué ?)… bref, communiquer avec ses guides est quelque chose dont certains rêvent.

Mais comment fait-on ?

Quand on me pose la question, que ce soit pour développer cette communication ou pour l’établir tout simplement, une réponse me vient systématiquement : l’introspection et l’écoute de soi !

Communiquer avec ses guides, ou ceux des autres d’ailleurs, c’est de la médiumnité. Médium veut dire milieu. Nous sommes humains, nous vibrons dans une dimension et eux vibrent dans une autre plus élevée. Pour se « parler » en direct, nous devons monter notre fréquence et eux doivent descendre la leur, c’est très simple.

Le médium est alors canal, comme une radio, il a trouvé la bonne fréquence pour capter leurs messages et un dialogue s’installe. Tout le monde en est capable, mais c’est comme tout, ça demande de l’entraînement.

Pourquoi l’introspection et l’écoute de soi ?

Déjà parce qu’on a tendance à se mentir. Partir à la découverte de soi n’est pas toujours quelque chose d’inné ni simple. Apprendre à se dire la vérité c’est être capable de l’entendre aussi…

Ensuite, se reconnecter à qui nous sommes vraiment, s’écouter et se respecter, augmentent considérablement la fréquence de nos vibrations. Et donc nos capacités à communiquer en direct.

Plus vous travaillerez sur vous, plus vous ouvrirez vos canaux médiumniques. C’est un fait, testé et approuvé 😉

Cela ne sert à rien de mettre la charrue avant les bœufs, de chercher un don extérieur que d’autres possèderaient. Si vous n’avez pas grandi avec votre canal de communication grand ouvert, commencez par vous intéresser à vous-même, le reste suivra naturellement.

Communiquer avec ses guides autrement

Hier je regardais l’enregistrement d’une vibra-conférence avec Sylvain du Boullay dans laquelle il transmettait le message suivant : « Ne t’occupe pas de ta connexion à eux car ils s’occupent de la connexion à toi » !

C’est tellement propre à l’être humain de vouloir un dialogue « questions-réponses » comme on le fait avec son voisin, sauf qu’il s’agit ici des mondes invisibles et vous devez comprendre une bonne fois pour toutes que tout ne fonctionne pas comme ici-bas.

Si vous souhaitez à tout prix parler à votre chat, savoir pourquoi il a encore fait pipi dans un coin, c’est pas pour autant qu’il va ouvrir la gueule et se mettre à parler votre langage ! Il ne peut pas le faire, c’est comme ça. Même le médium le plus expérimenté et doué qui soit, il ne vous dira jamais qu’il pose une question tout haut et qu’un guide se manifeste devant lui et lui répond tout haut à son tour, qu’il n’utilise que ses yeux et ses oreilles pour cette communication-là. Non, ça ne marche pas comme ça.

Pour revenir au message ci-dessus, je suis bien d’accord avec ce monsieur : ne vous occupez pas de tout ça pour l’instant. Vos guides sont là, connectés à vous constamment, et entendent la moindre de vos pensées. Et vous savez quoi : ils vous guident déjà et vous répondent, mais à leur manière !

Mode d’emploi

Avant toute chose soyez bien consciente de ce que vous demandez ! Quelle est la vraie nature de votre demande ? Par exemple : je veux de l’argent. Ok mais pourquoi ? Pour en faire un matelas ? Non, on est bien d’accord… Donc soyez claire avec vous-même, allez jusqu’au bout de votre vrai désir ou demande. C’est rarement quelque chose de matériel au final.

Autre chose importante : ne vous occupez pas du reste du monde. Il s’agit de vous et uniquement de vous. Ne demandez pas que votre conjoint par exemple soit plus compréhensif ; car essayer d’influencer l’autre : d’une part ça ne fonctionnera pas, d’autre part attention à l’effet boomerang !

Dernier point : lâcher prise et ayez la foi ! Quand on veut obtenir quelque chose on a tendance à ne plus penser qu’à ça, à redemander sans cesse des fois que ça n’aurait pas bien fonctionné (non mais si ça tombe il ne m’a pas bien entendue ? Naaaaan !). Être dans cette attente, voire cette impatience et torture d’esprit, est aussi ce qui nous empêche de voir et comprendre les réponses par la suite.

Donc on demande ce qu’on veut vraiment obtenir ou savoir et dans les jours qui suivent on observe. Oui, c’est aussi simple que ça !

Exemple concret

Rien de tel qu’un exemple vécu pour vous démontrer comment ça marche. Car pour information, dès qu’il s’agit de moi je perds confiance dans les messages que je reçois – mon mental a tendance à se mêler de ce qui ne le regarde pas – donc j’utilise cette méthode de base. L’écriture intuitive fonctionne également très bien pour moi mais je ne prends pas souvent le temps car cela me demande une grande concentration pour que ce soit précis, au grand désespoir de mes guides d’ailleurs. Soit.

Je me sentais prête à « passer de niveau », à aller plus loin dans ma compréhension de l’Univers et de ma connexion à l’invisible. Je me sens prête à chaque fois que je traverse « avec succès » des grosses étapes de ma vie. Donc c’est cette demande que j’ai faite un soir en me couchant.

Je me suis alors retrouvée dans des situations désagréables avec mon mari et mon fils. Les deux m’énervaient considérablement à divers niveaux. Quand j’ai eu enfin fini de jouer les victimes (ça fait du bien sur le moment, c’est un réflexe humain, mais il n’amène à rien, et surtout on passe à côté de ce que l’on doit voir !), genre « ce sont eux les chiants qui font tout pour m’énerver et me rendre la vie impossible », j’ai compris.

Vous pensez que vous êtes en train de régresser car subitement exit les vibrations hyper connectées d’amour et compagnie alors que vous veniez de demander à vous en approcher ! Hé bien non, vous mettre devant des situations pénibles c’est justement vous montrer là où vous avez encore du travail à faire sur vous.

Donc j’ai compris que j’avais encore du travail et des découvertes à faire concernant ce type de relation. J’ai réfléchi, à coup de grands pourquoi, mais mes conclusions étaient franchement maigres. C’est là que vous retournez vers vos guides pour leur demander alors « Comment faire pour voir cette situation autrement ? D’où vient ma colère ? Comment puis-je y remédier ? » puis là pareil, on attend.

Conclusions

Vous remarquerez que les questions sont très claires et précises, qu’il s’agit uniquement de moi (je ne cherche pas à changer mon mari ou mon fils) et de mon bien-être.

Dans les jours qui ont suivi, je suis bien entendu tombée « comme par hasard » sur des vidéos et des lectures sur ce thème. Sur des partages et visions spirituelles profondes de notre fonctionnement. Tout s’éclaire alors…

Et ceci n’est qu’une partie, car autant vous prévenir : si vous demandez vous aussi de « passer de niveau » ce n’est pas une chose qui va se produire mais plusieurs… J’ai par exemple de grands questionnements sur mon alimentation qui ont surgit, plus tard j’arrêtais le coca light après 30 ans de relation fusionnelle et moi, Delphine Debauve, je bois maintenant du lait de soja… ! Pareil pour mon activité, directement liée au sens de ma vie ici, qui évolue à grands bonds à coup d’idées « surgies de nulle part ».

Tout est lié et plusieurs aspects de votre vie seront touchés. Faites confiance, demandez et vous obtiendrez, à chaque fois. Gardez l’esprit ouvert et comprenez que tout part de vous et non des autres.

Je serais curieuse que vous me partagiez vos propres expériences à ce sujet, cela pourrait aider aussi certaines à y voir plus clair, alors n’hésitez pas à le faire dans les commentaires ci-dessous ! <3

17 Commentaires sur “Communiquer avec ses guides”

  1. Beurk le lait de soja… j’y arrive pas, malgré toute mes tentatives ! Oranges pressées pour moi :p – Pour mes Guides, ben j’ai lâcher-prise là dessus aussi… J’écoute ma propre guidance : est-ce que ça vibre positif en moi ? ^^ ça à l’air de fonctionner <3

    1. Bien sûr que ça marche ! L’intuition est la meilleure conseillère, et là aussi ils y mettent leur grain de sel 😉
      Super !

  2. Delphine cet article tombe plus qu’à pic ! Hier j’étais en auto-traitement de reiki que j’ai arrêté car je sentais trop de colère en moi (la même situation que tu décris avec ton mari ^^) Et aujourd’hui je tombe « par hasard » sur ton article (j’en ai des frissons en écrivant). merci pour cette aide ! Je sais quoi faire pour m’élever 🙂

  3. Lait de soja très peu pour moi tout comme le coca d’ailleurs?. J’avoue que j’ai du mal à demander et quand je le fais j’ai l’impression que ce n’est pas de la bonne façon.Merci pour l’exemple. En écrivant j’ai une question qui me vient donc je vais la poser aux anges gardiens ou à mon ange qui est là si j’ai bien compris.

    1. Demander est quelque chose qui parfois n’est pas naturel en effet… J’avais tendance à bloquer aussi de ce côté-là… Depuis que j’ai lâché ça, c’est que du bonheur 🙂

      Attention un ange gardien, par définition, protège… On s’adresse plutôt à lui concernant notre sécurité (en voiture par exemple) ou notre santé. C’est son job. Si ta question concerne la vie en général, que ce soit personnel ou professionnel, ce sont les guides. Comme leur nom l’indique ils sont là pour nous guider et nous faire progresser dans toutes les sphères de notre vie.
      Ne pas les solliciter c’est les mettre au chômage alors qu’ils ont postulé pour le job… 😉

  4. Hihi moi j ai des discussions avec mes guides !! Bon ok pas Comme avec un être humain ! Il y a peu j avais besoin d informations, de réconfort sur un sujet inconfortable en nettoyage et évolution, dans les jours qui ont suivi j ai du tomber sur 2-3 articles sur le sujet précis, une vidéo, et meme un documentaire. Parfois ce sont des images ou le corps qui me parle, le mien et ceux des autres (la je ne demande rien je sais c est tout). Merci pour cet article

    1. Voilà tout à fait ! On demande et on observe… tout sera là à notre disposition pour nous aider, parfois un signe aussi, une chanson à la radio etc.

      Merci à toi pour ton témoignage !

  5. Ahah, super article, je m’y retrouve tellement, encore ! J’ai tellement envié dans mes jeunes années les personnes qui recevaient des messages, qui entendaient, et puis je cherchais partout comment faire, et je demandais siouplait aider moi à recevoir des messages supra cool de l’univers ! Et je ne me rendais pas compte que j’en recevais tout le temps ! Oui tout le temps sauf que je ne les voyais pas parce que je croyais que c’était normal tout ce que je recevais. je croyais que tout le monde était comme ça et que les connections avec l’univers c’était autre chose. alors que c’était si simple 🙂
    Et puis de mes apprentissages je me suis rendu compte que lorsque je cherche à aller plus loin dans la perception des messages de l’univers, la clé est d’aller plus profond en moi pour encore mieux me libérer de ce qui n’est pas encore parfaitement aligné à tout mon être, d’ouvrir encore un peu mieux les yeux sur mon fonctionnement avec bienveillance, tolérance, amour, et patience :))

  6. Hi hi
    Comme par hasard depuis que je médite, j’ai progressivement arrête le coca light (j’étais addict) et fortement diminuer le café pour boire du lait végétal d’amandes ;moi qui n’avais jamais pu boire un verre de lait froid de toute ma vie). En parallele le dégoût de la viande est apparue progressivement sur agneau, porc puis bœuf et poulet. Quand je le forçais à en manger j’étais dérangée!!
    !! Ceci s’est imposé à moi depuis plusieurs moi et cela je l’attribue à la médiation et connexion avec le ‘divin’
    Mais ceci n’est pas un exercice Facile car le travail d’introspection et lâcher prise reste un point clef que je suis loin de maîtriser !!

    1. Effectivement, plus on se connecte plus tout change, alimentation comprise 😀

      L’introspection et le lâcher prise sont essentiels, et pas évidents pour tout le monde en effet… Je le constate de plus en plus !

      Je compte bien travailler là-dessus avec celles qui décideront de me suivre dans mon nouveau projet… Stay tuned comme on dit 🙂

      Une très belle fin de semaine <3

  7. Hi hi les questions que tu poses à ton guide à la fin comme exemple sont exactement les questions que je dois poser à ma guide concernant mes difficultés relationnelles avec mon boss….. comme par hasard ??
    Elle est trop forte ???
    Merci à elle et merci à toi Delphine ? comme d’hab tu tombes à pic ?

  8. Je préfère le lait d’amande au lait de soja =p.

    Moi aussi, je communique avec mes guides et je recommande une sorte de méditation visualisatrice qui me permet « d’entrer en moi » afin d’être plus à l’écoute de mes ressentis et être plus apaisée pour entendre mes guides, j’appelle ça la connexion à mon monde intérieur! (je sais pas si j’ai le droit d’en mettre un lien ici mais l’article est visible sur mon blog.)

    PS: au faîte, c’est moi Aline de Inspiré & Créé (si tu t’en souviens de moi lol). 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.