Comment ne plus avoir peur du succès ?

couverture article - comment ne plus avoir peur du succès

J’aimerais aborder un sujet hyper important dans cet article : la peur du succès.

C’est une peur qui revient plus que régulièrement chez les entrepreneures spirituelles; et chez les autres aussi d’ailleurs. C’est assez cocasse car, finalement, on devrait plutôt parler de peur de l’inconnu.

Soyons honnêtes : celles qui disent avoir peur du succès n’ont jamais connu le succès.

Je l’affirme car j’en ai fait partie, jusqu’à ce qu’un déclic se fasse en moi. J’ai eu un dialogue avec moi-même (je te conseille cette méthode, c’est toujours intéressant ce qui en ressort 😉 ). Je me suis dit : « Ok, imaginons que le succès ne soit pas fait pour moi. Que je n’ai plus de temps pour moi, pour mes enfants, ma famille, mon chéri, je suis overbookée, je ne peux plus avoir mes moments de loisirs, etc… Bref, je me réveille boulot, je pense boulot, je mange boulot, je dors boulot… Boulot, boulot, boulot… EN réalité, c’est très, simple, je n’aurais qu’à faire marche arrière ! ».

Rien n’est gravé dans le marbre. Rien ! Tu peux toujours dire que cela ne te convient pas, finalement. Cela peut paraître simpliste, mais, comme très souvent, c’est très simple !

Il y a de fortes chances que tu sois une maman. Tu vas donc comprendre l’exemple que je donne : quand mon fils me dit qu’il n’aime pas tel ou tel légume, alors qu’il ne l’a jamais goûté, ça me met hors de moi. Je lui réponds (et toi aussi sûrement) « Tu me diras que tu n’aimes pas une fois que tu auras goûté. Sans cela, tu ne peux pas savoir ! ». Et si vraiment il n’aime pas, alors oui on arrête.

Donc arrête d’avoir peur du succès tant que tu n’y a pas goûté. Tu ne sais pas quel goût cela a et si vraiment tu n’aimes pas ça une fois goûté, et bien tu arrêtes.

Retiens que le succès ne se fait pas en un claquement de doigts. Tu ignores totalement comment tu vas gérer la situation. Il ne s’agit pas d’une ligne droite qui ne fait que monter. Tu montes, tu stagnes, tu montes à nouveau, tu redescends un peu, et ainsi de suite… Comme le chemin escarpé d’une montagne, ou d’une falaise. On progresse, on se casse la gueule, on se relève, on progresse à nouveau, c’est pareil pour tout le monde.

C’est ça le succès.

Tu auras donc tout le temps nécessaire pour l’intégrer, l’assimiler, et tu verras bien si cela te convient ou non. Si ce n’est pas le cas, tu redescends au palier précédent, tu as toujours le choix.

Alors arrête d’avoir peur du succès, et va de l’avant dès aujourd’hui.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.