Ah l’amour !

« L’amour est bordélique et horrible et égoïste… et audacieux »


Un sujet dont on ne parle pas souvent en spiritualité : les relations de couple ! Et pourtant notre partenaire est bien notre enseignant numéro 1 en la matière !


Qui d’autre soulèvera le voile de nos travers ? Qui d’autre appuiera sur tous nos boutons rouges de manière (très) régulière ? Qui d’autre répondra toujours présent lorsqu’il s’agit de titiller notre ego ?


C’est en effet à travers nos partenaires que nous sommes invités à observer, constater et guérir de nos chères blessures humaines afin de réaliser que nous sommes bien plus que cet être faussement limité.


Quand un couple se forme ce n’est rien d’autre qu’un complot d’âmes servant à évoluer vers la découverte du Soi. Lorsque le couple rompt c’est que la mission est accomplie avec ce partenaire-là, l’apprentissage est fini. Ou en tout cas il est arrivé à son point culminant avec cet être.


Chaque rupture est dès lors un accomplissement, une étape de passée. Les célibataires sont sur le même chemin d’évolution, face à eux-mêmes. Chaque situation présente des inconvénients et des avantages bien entendu, mais le but de chacun est toujours le même : se retrouver Soi.


Dans une incarnation d’être humain existe une grande frustration : celle d’avoir perdu un bout de soi-même. Car, plus ou moins déconnecté de notre grande puissance d’être de lumière, au plus profond de nous nous ressentons que quelque chose nous manque. Cet état est, selon moi, bien souvent confondu avec un besoin viscéral d’être en couple.


Quant à ceux qui vivent de manière fusionnelle leur relation de couple, ceux-là qui parlent d’âmes jumelles, flammes jumelles, etc, il peut s’agir parfois tout simplement du 1, du Tout, de cette Unité suprême. Se sentir en parfaite harmonie avec quelqu’un, cette impression qu’on se connaît depuis toujours, est le sentiment que nous éprouvons lorsque la barrière de la séparation égotique disparaît.


Notre nature divine inclus l’amour inconditionnel, il est donc normal de le ressentir de temps en temps. Il suffit de plonger dans les yeux de son propre enfant pour se rendre compte à quel point nous sommes liés aux êtres, à quel point nous sommes capables d’aimer sans raison ni condition.


Les relations amoureuses sont donc un merveilleux rappel de qui nous sommes sur ce chemin spirituel du Soi. Elles nous bousculent, nous torturent aussi parfois, afin de mettre à nu la faiblesse d’un ego toujours en besoin d’attention et d’amour perdu.


Les relations amoureuses ce sont deux êtres qui ont accepté de partager leur quotidien et leur intimité avec une autre personne et deux âmes qui ont décidé de s’accompagner dans leur involution. L’involution étant un retour vers son origine plutôt qu’un développement quelconque.


Voilà pourquoi ces relations amoureuses ont tant d’importance, en plus de la reproduction de l’espèce évidemment. Qu’elles nous donnent du fil à retordre est absolument normal.


Remercions tous les êtres qui décident de partager notre vie, que ce soit l’espace d’une soirée ou celui d’une, vie car chacun d’entre eux est un enseignant précieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.